Arrêt de travail COVID-19 : fin du régime dérogatoire

2020, le Covid-19 sévit durement et impacte une part importante de la population. 😷

Face à ce tsunami de cas 🌊, les pouvoirs publics prennent des mesures afin de freiner la propagation du virus et de favoriser l’indemnisation des arrêts de travail liés à ce virus.

Parmi les mesures prises, figurait le dispositif des arrêts de travail dits dérogatoires. Leur particularité était qu’ils permettaient aux bénéficiaires de percevoir les IJSS de la CPAM :

  • sans avoir à remplir les conditions d’ouverture de droit
  • sans condition d’ancienneté
  • sans délai de carence
  • sans que les IJSS perçues soient prises en compte dans le calcul de la durée maximale d’indemnisation

La Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2023 prolonge le dispositif des arrêts dits dérogatoires tout en le durcissant.

En effet, son champ d’application est considérablement réduit.

 

A compter du 1er janvier 2023, afin de bénéficier d’un arrêt de travail dérogatoire, il faut remplir deux conditions :

✔ Être testé positif au Covid-19 par un test PCR ou un test antigénique

ET ❗

✔ Être dans l’impossibilité de télétravailler

Ce dispositif s’applique « jusqu’à une date fixée par décret, et au plus tard jusqu’au 31 décembre 2023 ». 📄

La démarche de déclaration reste la même. À savoir 👇

  • Le salarié s’auto- déclare via la plateforme declare.ameli.fr
  • La CPAM transmet l’arrêt de travail dérogatoire au salarié
  • Le salarié transmet à son employeur l’arrêt de travail dérogatoire
  • L’employeur saisit en paie puis réalise une DSN événementielle signalement d’arrêt de travail.
  • L’employeur veille au bon recouvrement des IJSS pour l’ensemble de la période d’arrêt.

⚠️ L’arrêt dérogatoire ne doit pas déclencher de carence en paie.

⚠️ Pensez à vérifier les dispositions de votre convention collective qui peuvent prévoir un niveau de maintien de salaire plus favorable que celui prévu par la loi et qui vous incombe d’appliquer.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.